A-Reality : Pbx Open Sources

Résidence Open Sources

Du 1er au 25 août 2012

Adelin Schweitzer

Les infos portes ouvertes

 

.

LES DATES SimStim 2012-2013 :

.

  •  CUBE Festival 2012, Issy-les Moulineaux, septembre 2012
    Une proposition de restitution de la recherche autour du dispositif P03 avec la projection d’un film documentaire présentant
    le processus de recherche artistique et remontant au origines du projet.
  • AADN , Lyon , septembre & octobre 2012
    Exposition préliminaire du dispositif n°1 et de la documentation en vue d’une résidence de création et d’un projet collaboratif.
    Résidence de création dispositif n°1 et 2 – Exposition participative/sortie de résidence.
  • Théatre de l’Agora, évry, octobre 2012
    Résidence d’écriture et de recherche en partenariat avec l’USR Science & technique d’évry – Dispositifs n°2 et 3.
  • SIANA 2012, évry, février 2013 – Exposition
  • La Folle Histoire, Marseille, mars 2013 – Exposition
    Programme de balades A-Realiy et exposition du dispositif n°1
  • Seconde Nature, Aix-en-Provence, avril 2013
    Résidence de création – Dispositif n°3
  • Galerie Art-Cade/ Festival Seconde Nature, juin 2013 – dans le cadre du programme MP 2013 – Exposition et balades
  • HELLERAU – European centre for the arts, Dresden, septembre 2013 – Exposition

A-Reality – MetaDocumentaire n°3 from Adelin Schweitzer on Vimeo.

Adelin Schweitzer et ses collaborateurs : Aurélien Durand (vidéaste), Cédric Lachasse (programmation vidéo) et Naoyouki Tanaka (programmation sonore) autour du projet AR>SimStim. Cette résidence aura pour objet une réflexion sur leur travail artistique autour de ce projet depuis 2008, avec notamment la réalisation d’un documentaire mettant en perspective tous les média enregistrés depuis le début de l’expérience des balades augmentées avec le P03.

Les artistes sont accueillis dans un lieu protégé en pleine garrigue, situé au-dessus des Sources du Lez à environ 25 km de Montpellier. Ce lieu est propice à la réflexion, à ce « pas de côté » nécessaires à la création et à la profondeur de toute quête ou recherche artistique.

Il est en adéquation avec notre démarche sensible de relier les réalités virtuelles avec celles du factuel (le corps, la nature, la relation, le récit fécond), de penser notre monde aujourd’hui.

Vivre différemment, accepter une temporalité et des contraintes qui sont celles précisément du lieu avec ses restrictions matérielles : économie des ressources naturelles et technologiques pour envisager et utiliser la technologie non comme une fin mais comme un moyen, un outil de relation.

Le projet A-Reality :

A-Reality (AR) repose sur un premier postulat : il n’existe pas une réalité mais plutôt un ensemble de paradigmes, de systèmes de représentation qui conditionnent nos perceptions du réel et définissent notre rapport au monde.

Dans A-Reality, les processus de fabrication de cette œuvre multiple sont aussi importants que le résultat auquel leur utilisation a conduit. C’est la raison pour laquelle tous les protocoles utilisés lors des différentes phases du projet, les prototypes fabriqués, les plans, les « versions », tous les éléments connexes à la production des principaux fragments vont être utilisés pour produire du lien entre les trois principaux dispositifs décrits plus loin.

Cette articulation repose sur une mise en abîme de chaque dispositif par les éléments qui ont conduits à sa réalisation. Autrement dit, il s’agit de proposer un contexte au sein duquel le spectateur augmente son expérience de simulation par son degré de compréhension des règles qui ont conduit à la production des différents fragments mis en scène au sein de chaque dispositif.

Les 3 dispositifs : P03 (documentaire) / SimStim (sensoriel) / Machine (subjectivités aléatoires)

 P03 : système embarqué de balades modifiées (enregistrements vidéo méta-documentaires) sur un territoire connu par l’utilisateur et commenté par lui. Subjectivité, intimité, récit

SimStim : dispositif de simulation consistant en une diffusion des fragments audiovisuels subjectifs récoltés durant chaque marche réalisée avec le P03. Simulation, immersion.

Machine : espace de monstration muséographique en cours de développement

Axes développés durant la résidence :

Depuis 2008, Adelin Schweitzer et Aurélien Durand ont capté la vision vidéo des participants aux balades augmentées via le P03, et simultanément enregistré leur parcours et l’environnement extérieur. Les participants ont été interviewés par écrit, collecte photographique et sonore, en amont puis en aval de leur expérience.

Après presque 4 années, ce corpus méta-documentaire mérite aujourd’hui d’être ausculté, trié, évalué car il va servir (sert) à nourrir les autres dispositifs.

La résidence Pbx-OS – A-reality >SimStim permettra à Adelin et Aurélien de revisiter tous ces média, de les interroger puis de les monter en une trame documentaire.

Au cours de ce travail d’introspection, les deux artistes questionneront les notions de réel, de subjectivité / intersubjectivité, transmission / réception, en se référant notamment au principe de l’effet Koulechov, théoricien russe du montage cinématographique qui démontre lors d’une expérience en 1922, la propension d’une image à influer sur le sens des images qui l’entourent.

Il s’agira pour eux de produire une matrice [méta]documentaire avec des fragments de réalités en prise avec des expériences uniques et intimes ainsi que de compléter le dispositif de montage en temps réel qui permet à des tierces personnes en repos de partager un récit possible d’une somme d’altérités.

Les deux collaborateurs du projet A-Reality, Cédric Lachasse et Naoyouki Tanaka, accompagneront cette démarche avec eux afin de commencer l’itération programmatique sonore et vidéo.

Ce travail de synthèse et de réflexion servira de socle fertile aux événements, manifestations et résidences de septembre 2012 qui commencera à l’AADN à Lyon pour se terminer fin 2013

Partagez cet article :

Les commentaires sont fermés.