Ressources 66gnes++ [retour à l'accueil]

 

Le bébé (de l'art numérique) dans le congélo ou comment l'Etat se désengage de la création artistique :

http://www.fluctuat.net

http://www.ecrans.fr

et bien sûr lisez POPTRONICS

Nous pouvons penser ce que nous voulons de l'art "subventionné". Les débats sont souvent tendus à ce propos. Or nous, artistes expérimentaux, ne pouvons toujours avoir des modèles économiques rentables à court terme. Ces subventions, souvent modestes, ne rétribuent pas notre travail : elle nous permettent au mieux de le produire dans de moins mauvaises conditions.

La contre-partie à ces financements est un accès (quasiment toujours) gratuit à nos oeuvres, ainsi que des interventions publiques d'initiations aux nouvelles cultures et aux nouvelles pratiques de l'art. Ce regard différent sur les nouvelles technologies de la communication permettent des approches différentes des usages consumméristes largement encouragés.

Avoir une réflexion, une distance sur notre époque, sa rupture culturelle et civilisationnelle peut être dangereuse.

Mais n'est-ce pas là tout l'intérêt des pratiques artistiques : poser des questions?

Seront encouragées dorénavant les oeuvres de divertissement, faisant recette et fête, illuminant nos vies de cette incontournable vacuité post-moderne?

Question...

Aucune oeuvre ne peut se construire sans la durée : un travail peut émerger, surgir, se montrer. Comme celui-ci. Mais que voudra-t-il dire sans les autres projets qui devraient l'entourer? Comment fera-t-il sens sans avenir ?

C'est ce que l'on exige aujourd'hui des artistes : qu'ils financent par un autre travail leurs productions, comme s'ils avaient les 7 vies du chat.

Mes remerciements chaleureux :

Kawenga.com
Accompagnement de projet, aide à la diffusion.


Région LR
Bourses d'aides à la création

DRAC LR
Bourses d'aides à la création